• Communication adaptée Covid-19

    Le coronavirus, pour tous, est source d'incompréhensions multiples mais encore plus pour ceux et celles qui ne savent pas lire ou qui sont en situation de handicap mental.

    Nous publions ici des liens et des documents qui aideront les accompagnants à adapter leurs outils de dialogue et d'expression.

    Ils ont été validés par le groupe PULSE.

     

      • "Coronalivre je reste à la maison" - Réalisation deux ergothérapeutes, membres du groupe PULSE APF France handicap
      • Les règles du coconfinement, règles à la maison - Réalisation IEM APF France handicap La Marrière
      • Scénario Arasaac pour les enfants qui ne vont pas à l'école + article sur les attestations sur le site APF Le Hub:APFLab-leHub
      • Un document pour aider les enfants à comprendre la situation de parents qui travaillent - réalisé par le CAMSP APF France handicap de Douai

     

     

     

    • Documents en FALC toutes origines

    Il y a beaucoup de documents en FALC, mais la plupart ne sont pas adaptés aux personnes non lectrices. Dans nos structures, beaucoup des résidents ont besoin d’une information plus claire et facile à comprendre (pas nécessairement FALC, mais juste « FAC », je dirais même « PFAC comme Plus Facile à Comprendre »… !)

      • Attestation simplifiée
        • version officielle validée par le gouvernement - elle n'est pas accessible à tous, surtout aux personnes mal voyantes. Il manque certains points comme l'hôpital...

     

    • En audio
      • Attestations de déplacement (AVH) avec explications audio et téléchargements papier séparés ultra simplifiées pour déficience visuelle:AVH

     

    • A l'étranger
      • Aux US en anglais des outils CAA traduits en français depuis le 1er avril: PPC
      • En espagnol, site et page Facebook Arasaac - certains des documents sont en word, et faciles à comprendre sans connaître l'espagnol, on peut les traduire rapidement: ARASAAC
      • Tableau assez complet sur besoins et ressentis de la personne malade, comprenant également la représentation en pictos des actions du soignant - très complet mais à adapter, les pictos sont très petits - traduction depuis Isaac Pays-Bas : http://www.isaac-nf.nl/covid-19-aac/frenc
      • Livres sans textes illustrés pour adultes, deux sur le Covid-19, un sur le confinement et un sur la maladie - très intéressants pour entamer ou enrichir un dialogue - gratuits en ce moment : https://booksbeyondwords.co.uk/downloads-…/beating-the-virus
      • US : le site Isaac international publie quelques ressources en anglais : https://www.isaac-online.org/english/conference-2020/covid-19/

     

  • Le Conseil National des Usagers

    Le conseil national des usagers est une instance de représentation unique dans le secteur du handicap créée à l’initiative d'APF France handicap en 2001 qui a pour but de faire remonter les attentes des usagers des différents types de structures qu’elle gère.

    Elu par les CVS pour un mandat de 3 ans, le CNU compte 6 représentants du secteur hébergement et accueil adultes, 7 représentants adultes à domicile, 7 représentants du secteur enfance, 2  du travail adapté, 3 du polyhandicap. Le mandat en cours a commencé en janvier 2019 et se terminera fin 2021.

    Soucieux de représenter au mieux les problématiques rencontrées par les usagers sur le terrain, il prend régulièrement connaissance des compte rendus de CVS dont il est destinataire et il échange avec les CVS locaux dans le cadre de rencontres organisées en région. Ces temps de rencontres sont d’autant plus importants pour nourrir ses travaux que l’échange se fait entre pairs et donc dans un autre format que celui prévu par les textes qui le centre sur la vie institutionnelle et sociale des établissements. Croiser les pratiques, les initiatives et freins rencontrés par les représentants d’usagers est indispensable à la pratique de chacun et extrêmement bénéfique tant au niveau local, que national.

    Il communique avec eux par le biais de ses lettres d’informations.

    Le CNU a également élaboré un flyer de présentation de l'instance.

    Il est à l’initiative ou a participé à de nombreux projets nationaux pour améliorer la participation des usagers, et récemment à des modules de formation pour les CVS, et participe à l'Observatoire APF de la bientraitance.

    Son activité fait l'objet d'un rapport qu'il présente régulièrement au Conseil d’administration.

    Pour toute demande de contact ou d'information à son sujet: cnu@apf.asso.fr , vous pouvez également joindre le Président du CNU à president-cnu@apf.asso.fr

     

  • Le conseil de la vie sociale (CVS)

    Les usagers sont représentés au niveau des établissements par le Conseil de la vie sociale, instance élue qui a pour but de faire des propositions à la direction visant à améliorer l’organisation des services, le quotidien de la structure. Dès son élection, il doit procéder à l'adoption de son règlement intérieur, document de référence qui précise ses règles de fonctionnement. Le développement de nouvelles activités, l’aménagement de transports adaptés, la participation à la vie locale, font partie intégrante de son champ de compétence.

    Il peut proposer la création de groupes de travail complémentaires qui associeront des usagers intéressés (restauration, vie sociale, travaux, autres), en veillant à ce qu'un point régulier soit prévu en CVS.

    Le CVS est associé à la démarche d’amélioration de la qualité et peut désigner un de ses membres pour participer au comité qualité mis en place dans l'établissement ou le service, réfléchir à l’élaboration de questionnaires de satisfactions notamment.

    En accord avec le directeur de la structure, le CVS a aussi la possibilité de mener une action auprès des financeurs ou autres organismes externes dès lors que leurs actions ont un retentissement sur la vie des usagers (habitat, voirie, transports, etc).

     

    Le CVS est obligatoirement consulté sur le projet de la structure, le règlement de fonctionnement, et si possible associé à leur élaboration et à celle d'autres outils le concernant, comme le livret d'accueil.

    Le CVS n’est pas une instance de traitement des litiges individuels. Cela dit, il peut émettre un avis sur la manière dont il souhaiterait les voir pris en compte. Plus précisément, les situations individuelles dès lors qu’elles sont retravaillées de façon anonyme peuvent alimenter un véritable travail participatif avec les usagers autour de la bientraitance, portant sur la récurrence de certains incidents et sur les attentes des usagers pour les prévenir.

  • Documentation

    Voici quelques documents utiles concernant le secteur médico-social et la participation des usagers :

    Le rapport Piveteau

    Le rapport Compagnon