11/07/2014

Prévenir les ruptures et situations critiques

Suite à la retentissante affaire Amélie où la justice a condamné l’ARS à trouver une solution d’urgence, Denis Piveteau ancien directeur de la Caisse nationale de Solidarité et d'Autonomie (CNSA) a été chargé d'un rapport important "zéro sans solution" sur les situations limites dans les parcours de vie et auquel l'APF a contribué. Celui-ci constitue une contribution qui, nous l’espérons, marquera une étape pour anticiper la survenue de ces situations de rupture totale liées à des comportements trop violemment instable (« comportements-défis »), handicap trop lourd, et dont plus personne ne veut s’occuper.

interdit.png

 

Mettre un terme au recours brutal à des hospitalisations en psychiatrie de longue durée ou le retour au domicile familial, sans aucune perspective dans un cas comme dans l’autre, et soulager la précarité des familles, pour lesquelles l’incertitude du lendemain est un facteur qui pèse fortement en faveur de solutions institutionnelles surdéterminées, sont les enjeux principaux de ce rapport, dont une synthèse est également disponible.

 

Dans la continuité du rapport Jacob, il dénonce également la place massive des mauvaises coordinations entre le champ sanitaire et le champ médico-social dans les ruptures de parcours des personnes en situation de handicap, et notamment cette réalité aussi certaine qu’insoupçonnée qu'une très grand majorité des comportements-problèmes ou défi, y compris les plus perturbateurs, trouve son origine dans une absence de diagnostic somatique bénigne (otite, carie, trouble intestinal etc.) et plus généralement d'un défaut d’accès aux soins primaires.

 

 

 

10:41 Publié dans Actualités du secteur

17/02/2014

Les usagers du médico-social absents de la démocratie sanitaire

A la demande de Marisol TOURAINE, Ministre de la Santé, Claire COMPAGNON ancienne collaboratrice de Véronique GHADI à la Haute Autorité de Santé et co-auteure du rapport sur la maltraitance « ordinaire » en établissement de santé, a été chargée  de dresser des perspectives d’amélioration de la représentation et participation des usagers dans le système de santé, dont le secteur médico-social fait partie.

Publié en février 2014, ce rapport est disponible sur le site du Ministère, en cliquant sur le lien suivant : Rapport Compagnon (attention pdf de 18 Mo, 259 pages, synthèse intégrée p15 à 23).

On y trouve notamment des préconisations intéressantes sur le sujet de la réponse aux plaintes, qui mobilise fortement les usagers que ce soit dans les structures hospitalières ou médico-sociales. Les incidents nécessitent d'être retravaillés dans une approche plus globale et systémique, en vue de dégager des actions correctives et des axes d'amélioration du dispositif. Reste que le rapport, conformément à la commande de la Ministre est centré sur l’hôpital et ne fait qu’effleurer le médico-social, alors que celui-ci est totalement sous-représenté dans les instances de démocratie sanitaire.

Pour mémoire, notre secteur a été placé au détour d’une réforme administrative créant les Agences régionales de santé (Loi Hôpital Patients santé territoires de 2009) dans le vaste champ de la démocratie sanitaire, sans y avoir été associé et sans que le dispositif légal de représentation (Conseil de la vie sociale) ne soit aménagé pour permettre concrètement aux usagers de pouvoir y participer...!

 

10:36 Publié dans Actualités du secteur

21/11/2013

Recommandations du Défenseur des droits sur le secteur des personnes âgées dépendantes

Le Défenseur des droits a publié en avril 2013 une liste de recommandations portant sur le respect des droits des personnes âgées vulnérables avant et pendant leur séjour en établissement spécialisé.

Les repères et les perspectives qu'on y trouve sont à la fois utiles et transposables dans le champ du handicap, par exemple celle sur le respect devant exister entre liberté, sécurité et droits fondamentaux; ou celle sur l’idée d’étendre la désignation d’une personne de confiance (existant seulement dans la santé) au secteur médico-social, notion particulièrement importante pour les familles de personnes en situation de handicap complexe et de grande dépendance.

Rappelons que le Défenseur des droits possède sur l'ensemble du territoire des délégués dans les départements susceptibles d'intervenir en cas de problèmes liés au non respect de vos droits, dès lors que le dispositif de droit commun n'a pas résolu le litige (santé, médico-social, problème de discrimination notamment).

15:32 Publié dans Actualités du secteur