17/02/2014

Les usagers du médico-social absents de la démocratie sanitaire

A la demande de Marisol TOURAINE, Ministre de la Santé, Claire COMPAGNON ancienne collaboratrice de Véronique GHADI à la Haute Autorité de Santé et co-auteure du rapport sur la maltraitance « ordinaire » en établissement de santé, a été chargée  de dresser des perspectives d’amélioration de la représentation et participation des usagers dans le système de santé, dont le secteur médico-social fait partie.

Publié en février 2014, ce rapport est disponible sur le site du Ministère, en cliquant sur le lien suivant : Rapport Compagnon (attention pdf de 18 Mo, 259 pages, synthèse intégrée p15 à 23).

On y trouve notamment des préconisations intéressantes sur le sujet de la réponse aux plaintes, qui mobilise fortement les usagers que ce soit dans les structures hospitalières ou médico-sociales. Les incidents nécessitent d'être retravaillés dans une approche plus globale et systémique, en vue de dégager des actions correctives et des axes d'amélioration du dispositif. Reste que le rapport, conformément à la commande de la Ministre est centré sur l’hôpital et ne fait qu’effleurer le médico-social, alors que celui-ci est totalement sous-représenté dans les instances de démocratie sanitaire.

Pour mémoire, notre secteur a été placé au détour d’une réforme administrative créant les Agences régionales de santé (Loi Hôpital Patients santé territoires de 2009) dans le vaste champ de la démocratie sanitaire, sans y avoir été associé et sans que le dispositif légal de représentation (Conseil de la vie sociale) ne soit aménagé pour permettre concrètement aux usagers de pouvoir y participer...!

 

10:36 Publié dans Actualités du secteur

Les commentaires sont fermés.